mardi 9 avril 2013

NOS DÉBATS DE MORALISATION POLITIQUE





Les Français sont en colère. Et leur colère est légitime.



L’affront dont l’ancien ministre du Budget c’est rendu coupable envers la République a été révélé librement par la presse, et fait l’objet d’une instruction libre par une justice enfin indépendante :


Ce sont bien là les deux seuls motifs de satisfaction qu’on puisse trouver à cette affaire.



Cette l'affaire J CAHUZAC ne doit pas nous faire oubliez que nous avons subit un affront encore plus fort sans émotion majeur ni dégoût.



Nous avons un ex-President de la République condamné par notre justice pénal et qui siège au Conseil Constitutionnelle :

JACQUES CHIRAC

1 commentaire:

  1. Condamné pour des faits antérieur, nous avons eux un Président en exercice qui était donc un délinquant, qui traînait d'autres délits jamais jugés pour prescriptions(sauvé par le gong)!!!!

    Gabriel TOUTAIN

    RépondreSupprimer