samedi 31 mai 2014

groupuscule de gauche




Analyse de l'élection par un 


groupuscule de gauche




1.- L’élection européenne est traditionnellement une élection-défouloir, le millésime 2014 n’a pas dérogé à la règle.

Nous sommes une démocratie majeure habitée par des concitoyens devenus des enfants trop gâtés.
2.- Malgré une légère baisse de l’abstention, celle-ci reste le premier « parti » de France

3.- Le Front national ne réalise aucune percée par rapport aux élections de 2012, mais il arrive en tête car il profite de la diminution de l’abstention et de la démobilisation des autres électorats.
4.- Les partis qui se réclament de la gauche, en France, sont en voie d’extinction

Jusqu'à la prochaine embellie de la croissance et la baisse du chômage, ce mois de Mai n'a pas dérogé avec ses nombreux ponts, ils étaient tout rouges ou noirs à l'aller et au retour !

5.- Aurions-nous assisté à une répétition générale de la prochaine élection présidentielle où le FN doit jouer un rôle majeur ?

Avec notre électorat, rien n'est impossible !
6.- Le rassemblement des classes populaires et des classes moyennes dans un nouveau Conseil national de la Résistance pour la libération nationale et sociale : une perspective politique enthousiasmante.

Ce n'est pas avec les citoyens, que la scolarisation obligatoire nous a offerts depuis 70 ans, que vous renouvellerez une telle révolution sociale et humaine ( sauf pour nos indigènes)...

Les résultats de l’élection européenne n’ont pas

effrayé les marchés financiers (ils anticipent

toujours)
 

La Bourse, a en effet cloturé le 26 mai, au plus

haut puisque le CAC 40 gagnait 0,75%, son 

nouveau sommet depuis septembre 2008.


Sondage : Deux tiers des Français inquiets par 


les résultats du FN.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire