jeudi 20 décembre 2012

UNE GRANDE DEMCRATIE?


L'apartheid Israélien
la Shoah à elle seule justifie l'établissement d’un Etat juif, mais aussi des millénaires de persécution.
La légitimité d’Israël est absolument indiscutable. 
 Je n’entends par «l’inverse idéologique», il me paraît assez incroyable que Lanzmann puisse faire un film de trois heures sur Israël en ne mentionnant quasiment pas une fois les Palestiniens, et en n'en interviewant aucun Palestiniens.
En en tant que Juif, je pense qu’il est impossible de faire l’impasse sur la souffrance de l’Autre, et donc de celle des Palestiniens.
 
En Israël en tant que Juif, je peux m’acheter une maison, des terres. 
 
Un Palestinien de Jérusalem-Est, né sur cette terre, n’en a pas le droit. 
 
Quant aux Palestiniens d’Israël, tout est fait pour leur rendre la vie très difficile, notamment les Bedouins du Neguev, dont on détruit les villages, dont on arrache les oliviers pour s’accaparer de leurs terres, pour la simple raison qu’ils ne sont pas Juifs.

Abraham Burg, l’ancien président de la Knesset, qui est religieux, et qui, lui-même, pose ce problème.
C’est comme si on décrétait que la France était un Etat gallo-catholique et que seuls les catholiques étaient des citoyens de première classe et que les autres étaient des citoyens de seconde zone.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire