vendredi 28 décembre 2012

Les rémunérations excessives !

-->

Peuvent-elles être plafonnées de nos jours?

l'Intelligence, l’innovation et les besoins humains ont inventé la notion de propriété, liée à l'innovation et aux profits.

Nous avons deux sortes de profits:

I/ Les profits de plus-value de la propriété immobilière et intellectuelle
II/ Les profits du travail (salaires).

Lequel des deux peut être plafonné ?

I/ Les profits de plus-value de la propriété immobilière et intellectuelle.

La notion de propriété privée est devenue le pilier de notre société économique et le principal motif de survie de notre existence. Il serait désastreux de le plafonner car il mettrait en péril toute notion d'innovation et de croissance de notre société.

Qui enrichit les sportifs, les artistes, etc, etc?

«LE SALARIE/CONSOMMATEUR CONSENTANT et SOLVABLE»

Par-contre rien n'interdit de limiter la durée de jouissance et de fiscaliser sa transmission, sa revente...

II/ Les profits du travail (salaires).

La somme de tous les salaires du monde est la plus extravagante jamais imaginée, elle est imprononçable par 99.99% des êtres humains.

C'est le carburant du capitalo-Liberalisme Débridé qui nous asservit et que nous plébiscitons tous les jours.

La gauche durable propose de la plafonner à 20 fois le montant du SMIC.

1425.67 € mensuel

Ce qui limiterait le salaire maximum de nos patrons à

28 513.40 € mensuel.

Compte tenu de l'éventail des besoins et de l'offre commerciale que propose notre pays en terme de niveau de vie.

Avec de tels revenus, qui habitera les quartiers résidentiels de nos villes?

Les zones de chalandises ne seront réservées qu'aux touristes fortunés, l’ensemble de nos artistes créateurs, nos artisans d’exception, nos tables étoilés, nos vins , nos côtes nous seront inaccessibles faute de moyens.

Que laisserons nous pour la postérité en ce début de siècle, avec de telles perspectives de déclin?

D'autres bases existent :

Le plafond de la sécu

3086.00 €

x

20

61 720.00 €

Mais nos sociétés ont des parades à toutes ces limitations de salaire : leurs concessions, leurs filiales hors de France leur permettent de multiplier les rémunérations de leurs cadres et l'internationalisation des cartes de Crédit facilite la consommation.

Les avantages en nature vont refleurir comme du temps des 30 glorieuses( habitat, personnel de maison, voitures, etc,etc.).


L’Impôt progressif est le meilleur rempart pour réguler les rémunérations scandaleuses.

« Le trop d'impôt, tue l'impôt »

Les nantis qui sont directement touchés par ces mesures nous rappellent horrifiés 1789 !!!


Mais les mêmes causes provoquent toujours les mêmes effets.

Gilles Bertin 
L'Erreur Économique 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire