mardi 14 janvier 2014

PLUS D'IMPÖT



La POLICE 

veut plus de dépenses publiques …




On voit bien aujourd'hui qu'une partie des magistrats du siège, ceux qui instruisent les dossiers, oublient que leur mission est de protéger la société, c'est-à-dire de prononcer des sanctions fermes à l'encontre de ceux qui sont reconnus coupables de délits ... et condamnés.

Nos concitoyens, électeurs et contribuables ne comprennent pas que quand on interpelle un suspect, il ne peut y avoir de sanction automatique que lorsque il y a flagrant délit .

Et cela fait que les concitoyens, électeurs et contribuables n'ont plus confiance.

Ils demandent: que fait la police? Alors qu'ils devraient dire: que fait la justice?

La justice juge avec le Code Pénal et le plus petit budget voté par nos élus de la république.

Et cela favorise la montée des concitoyens, électeurs et contribuables extrêmes dans ce pays.

Nous voulons que le travail de la police soit suivi par la justice, que l'ensemble de la chaîne travaille ensemble, fasse preuve de plus de célérité, de fermeté et que les délinquants soient mis hors d'état de nuire ... Dans des camps d'internements provisoires, en attendant les 30 000 places de prisons qui manquent, et l'embauche de 10 000 fonctionnaires de police, de justice et de la pénitentiaire.

Qui va vouloir payer … plus d'impôts?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire