lundi 6 janvier 2014

encore de la dépense publique


La SNCF et les CR ferment des lignes non rentables et trop coûteuses pour le contribuable. 

Les lignes concernées dans le Grand Sud



Agen - Siorac en Pérogord
Bédarieux - Millau
Séverac-le-Château - Saint Chély-d'Apcher
Rodez - Séverac-le-Château
Carcassonne - Limoux-Quillan
Montréjeau – Bagnères-de-Luchon


Le Président de la FNAUT, affirme que la SNCF a organisé la non-rentabilité de ces lignes, notamment par des horaires inadaptés aux besoins, il est impossible d’arriver avant 10h du matin dans la grande ville terminus de la ligne. Les correspondances sont mal organisées avec les trains des grandes lignes. Le matériel est vétuste, inconfortable et les pannes et les retards sont fréquents .
Comment réduire la dépense publique lorsque des contribuables exigent des convois modernes et tout confort qui ne roulent que 3h par jour avec 9 USAGERS*, un contrôleur et un conducteur ?
Les régions sont par ailleurs les seules à décider du maintien ou non des lignes TER.
Peuvent-elles politiquement les laisser à l'abandon ? OUI, offrir le taxi coûterait moins cher !...



* sont ils des USAGERS payants ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire