vendredi 10 janvier 2014

Dieudonne (Suite)


La réponse politique de Valls au problème des spectacles de l'«humoriste» risque de créer un sentiment d'incompréhension dans la société.



Le caractère nauséabond des spectacles de Dieudonné est une évidence et leur mise en cause, une nécessité.
Cependant, je ne peux m’empêcher d’éprouver doute et malaise face au traitement médiatique et politique de ce qui devenu aujourd’hui une véritable «affaire».
Je pense que la circulaire du ministre de l’Intérieur n’est pas une bonne réponse.
Limite sur le plan juridique et par rapport à quelques-uns de nos grands principes, elle risque surtout d’être contre-productive.
Depuis des années, nous luttons contre la montée du Front national avec de réguliers coups de menton aussi moralisateurs qu’inefficaces.
Les mêmes recettes produiront les mêmes échecs.

Vincent Feltesse député socialiste



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire