vendredi 10 janvier 2014

Oh ! le mauvais Kamarade


"Au sein de la zone euro, il n'y a pas d'excédent allemand, donc nous apportons notre contribution à une situation équilibrée". 


Cette l'affirmation du Ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble

Elle était censée couper court aux accusations d'une Allemagne qui cannibalise l'Europe avec 35% de l'excédent commercial réalisé en zone euro
En effet, selon l'institut de statistiques allemand Destatis, l'Allemagne a réalisé près de 68 milliards d'euros d'excédent commercial en zone euro en 2012.
Le dernier chiffre de novembre, le meilleur depuis 1990, c'est à dire depuis que cette statistique existe, est d'ailleurs symptomatique des reproches qui sont faits à l'Allemagne.
La progression de l'excédent commercial est en effet essentiellement dû à une baisse des importations de 1,1% en novembre, soulignant la faiblesse de la demande intérieure.
Ce fort excédent commercial vient nourrir un excédent courant, qui comprend l'ensemble des transactions réalisées avec l'étranger, à plus de 6% du PIB vis à vis de la zone euro, la limite haute acceptée par la Commission européenne.


Excédent pointé du doigt par son président José Manuel Barroso lors d'un discours en novembre dernier.
Même si l'excédent courant allemand vis à vis de la zone euro a tendance à diminuer en raison de la faiblesse des demandes intérieures des pays touchés par la crise, selon l'institut de recherché économique allemand Ifo.
D'après un texte de Romain Renier.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire