dimanche 19 janvier 2014

La justice des patrons du Tarn déplore





Que le nombre des procédures collectives aient connu une augmentation de 3 % entre 2012 et 2013, et que les entreprises concernées étaient de taille plus importante que celles des années précédentes. 
 

2014 s’annonce mal : au 31 décembre, il restait 1 039 procédures en cours (contre 1 157 en 2012 toutefois).

Les juges se sont vus contraints de prononcer des sanctions personnelles, elles représentent 3,5 % des procédures collectives nouvelles contre 2 % en 2012.

«Cette profession doit être réservée à des citoyens honnêtes, responsables et compétents», a commenté la procureur.

Il n'a qu'a s'en prendre aux institutions patronales et à ses services qui agréent des voyous et qui n'a aucun pouvoir de contrôle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire