dimanche 19 avril 2015

LES TATOUES


LES TATOUES

Israël a commémoré la Shoah,

 

 

 

Mais laisse 40% des derniers rescapés des camps nazis vivre sous le seuil de pauvreté.




Instaurée en 1951, cette journée du souvenir est l’un des moments les plus forts de l’année civile israélienne.
Une journée pesante et triste durant laquelle les cérémonies commémoratives succèdent aux offices religieux pendant que les plus hautes autorités de l’Etat égrènent, un par un, le nom des disparus.
«Il est normal qu’Israël perpétue le souvenir de l’Holocauste, mais pourquoi ne s’occupe-t-elle pas du sort des "tatoués" tous les jours ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire