lundi 20 avril 2015

Le crime de guerre premédité de SETIF *




CE 8 MAI 1945

Alors que la France célèbre la 

victoire des Alliés sur l’Allemagne 

nazie 
 
les festivités tournent au drame à Sétif, Guelma 
et Kherrata, dans l’est de l’Algérie, où des 
nationalistes défilent drapeaux algériens à la 
main. 
 


La répression de cette 

manifestations, 

fait plusieurs milliers de morts 

parmi les Algériens, victimes de la

Police, de l’armée et des milices des

colons.


Qui redoutaient avant tout le retour victorieux 
de leurs indigènes.
Une centaine d’Européens, pris à partie par des
 nationalistes, furent aussi tués.
Soixante-dix ans après, le nombre de victimes,
 45 000 selon le gouvernement algérien, fait 
encore débat.

A cette occasion la france a remis la Légion d’honneur à six vétérans algériens de la Seconde Guerre mondiale ayant combattu pour la France.


* La troupe et police défillaient armée jusqu'au dents...Pour des festivitées !!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire