dimanche 5 avril 2015

ECHEC SCOLAIRE COMMENT LE REDUIRE





Comment réduire le
décrochage scolaire.

En valorisant toutes les cultures du

monde de la technique, du présent et

de l'avenir proche dès l’école

primaire dans tous les

enseignements, détecter et remédier

aux premières difficultés des élèves

en primaire (maltraitance ou mise

en danger de l'enfant).

Toutes nos écoles primaires

devraient être en Éducation

Prioritaire systématiquement.

Prolonger ces prises en charges

individuelles ou en petits groupes

des élèves en difficultés au collège

(RASED étendu) ; intégrer des

enseignants de lycée professionnel

dans les collèges.

En redynamisant et en amplifiant

l'action d'une médecine scolaire en

déshérence, renforcée de

psychothérapeutes, d’infirmières et

d’assistantes sociales dés la

primaire.


Le primaire doit être en éducation

prioritaire systématiquement.

Le port d'un uniforme me paraît de nos jours,
obligatoire ...Pour des raisons sécuritaires et sociales.

Avec pour mission et un devoir, d'avoir une liaison entre le milieu scolaire et les familles dans le quartier et avec un contact privilégié des établissements scolaires avec les acteurs et partenaires communaux et territoriaux.

Organiser des formations continues communes pour le personnel de l’enseignement et du travail social dans les territoires afin de soutenir leur expertise ; veiller au respect de la mixité sociale dans les écoles des territoires défavorisés (carte scolaire, bus scolaires, hausse de qualité des enseignements).

Instaurer des pratiques d’évaluation
positives

Ce qui va permettre à nos enseignants d'avoir un outil de satisfaction sur leurs pratiques et cette évaluation vise à encourager les apprentissages et minimiser le poids d’évaluation qui sanctionne et de réduire les éléments du contrôle scolaire qui marginalise et stigmatise l'élevé .

Instaurer une période sabbatique et de préparation
à l’accès aux universités et aux grandes écoles (6 mois de découverte personnelle et 6 mois de préparation).

Assouplir ou supprimer la notation des enseignants et orienter les inspecteurs vers des fonctions de formation et de recherche.

Exiger une expertise de tous les 
professionnels de l’enseignement et

des établissements scolaires

Donner plus d’autonomie aux établissements et réduire la concurrence entre les offres éducatives, parallèles, financées par l’Etat.

Se donner du temps pour le travail en équipe dans tous les établissements scolaires en modifiant le temps de service des enseignants.

Obligation d'un congé de recherche-formation pour les enseignants (1 an tous les 5-7 ans).
S'observer, s'évaluer entre collègues dans leurs classes et se laisser observer en classe créerait une saine émulation.

Uniformiser les fonctionnements des systèmes de recrutement et les utiliser pour réduire les inégalités.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire