samedi 28 mars 2015

Le CHEF (autoproclamé) de la PREMIERE COALITION POLITIQUE de DROITE de la FRANCE PARLE...



UNE PAROLE DE CANIVEAU

Est-il serein d'accuser son chef d'Etat et son Parti,
sur un fait divers scandaleux qui perdurait depuis 20 ans ?
Ces faits concernent plusieurs législatures, divers Ministres de EN et de convictions différentes.

L'accuser de mettre à mal les investissements des communes et des territoires par des coupes sombres dans leurs dotations de l’état et en même temps lui imputer d'être incapable de résorber notre déficit est pour le moins cocasse.

Alors que ces même contraintes, fruits de dépenses sociales et d'investissements hasardeux antérieurs vont lui être imposés demain par l'UE, s'il accède au pouvoir comme il en rêve, en se rasant tous les matins.


1 commentaire:

  1. Viols d'écoliers

    Le directeur d’école primaire de l’Isère a été condamnée a 6 mois de prison avec sursis, pas d'interdiction d'entrée en contacte avec des enfants, pas d'obligation de soins... Le tous sous le mandat de M SARKOSY en 2008 !!!

    RépondreSupprimer