dimanche 1 mars 2015

ENCORE UN MALAISE PRECIPITE DES PROFS DE ZEP


 

Des demandes de mutation affluent

Dans les rectorats

depuis la suppression des ZEP.



Les choses se sont précipitées pour les plan de carrières des profs : prof dans un lycée professionnel en banlieue parisienne.
Il a déposé son dossier in extremis fin décembre quand il a appris par la rumeur que le Ministère de l’Éducation Nationale s’apprêtait à changer les règles du jeu : les points de bonification dont bénéficient les profs en zone prioritaire (ZEP) se périment en 2017… «Ils servent à obtenir ta mutation.
Là, d’un coup, on t’annonce que si tu ne les utilises pas dans les trois ans, tu perds tout.»
Ce qui est bien entendu impossible en droit français !!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire