samedi 28 mars 2015

FN et €uro




QUE PERDRAIT-ON DE SORTIR DE €URO



Il n’y a donc pas grand-chose à attendre d’une sortie de l’euro en termes de compétitivité.

Le FN évite soigneusement d’en parler et semble faire comme si la sortie se ferait doucement et en parfaite coopération avec nos partenaires : «La coopération européenne permettra d’examiner, pendant toute la durée de la négociation, l’ensemble des options envisageables pour rétablir la souveraineté monétaire des Etats membres.»
On croit rêver !
La coopération européenne est à jeter à la poubelle sauf évidemment quand elle est nécessaire… Cette vision est naïve au mieux et plus sûrement mensongère.



Supposons que le FN arrive au pouvoir avec pour programme une sortie de l’euro et une forte dévaluation du Franc.
Que feront les détenteurs de comptes bancaires (qui auront, dans cette hypothèse, voté majoritairement FN)?
S’ils anticipent cette dévaluation de leurs avoirs ils se précipiteront sur leurs comptes et (bien peu patriotiquement mais assez rationnellement) transformeront leurs euros sur leurs comptes en banque qui bientôt seront dévalués d’environ de moitié, en euro billets de banque.
Les plus malins mettront leurs économies dans des banques étrangères (russes ?).
Cela précipitera une crise bancaire et financière qui obligera à sortir de l’euro de manière précipitée, désordonnée et bien peu coopérative.
Il est donc difficile d’envisager une sortie de la zone euro sans crise bancaire et en tout cas le programme du FN ne donne aucune piste pour l’éviter.
Après la crise financière des subprimes, celle des dettes souveraines, a-t-on véritablement besoin d’une troisième crise financière FN?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire