vendredi 8 novembre 2013

« Les condamner pour crime contre l'humanité ».



Pour 1 milliard de morts.


Le Capitalo-Libéralisme Débridé et ses glorieux Créateurs de richesses et d'emplois nous avaient habitués à faire fit de la santé de leurs collaborateurs, sous la pression mole des pouvoirs publics de sanctions financières , ou d’emprisonnement dans les cas de préméditations flagrantes, les plus graves ont cessé.


Depuis hier et grâce à une enquête « d'Envoyé Spécial » de France 2 nous savons que l'industrie de l 'aquaculture nous empoissonnent à petit feu depuis plusieurs années en toute connaissance de cause.


Nos valeureux créateurs de richesses et d'emplois ont donc estimé qu'ils pouvaient se permettre de tuer un certain nombre de leurs clients et qu'ils leurs en resteraient suffisamment pour continuer à se gaver.

C'est loupé, vous allez je l'espère finir tous en prison « pour crime contre l'humanité ».


Ce qui est grave, c'est que ces pratiques à la chinoise ne sont pas le fait de patrons de pays émergents peu scrupuleux et souvent mafieux, mais de partenaires de l'EU des pays Scandinaves fleurons de la sociale démocratie exemplaire et les riverains de la Mer Baltique.


Cette Mer doit être interdite de pêche pour au moins 20 ans, avec obligation pour ses riverains de la dépolluer !.

L'enquête nous distille tout ce qui nous attend maintenant court terme : effondrement de vente de poisson d'élevage,  50% des poissonneries vont fermer dans le mode entier..

Les fermes d'aquaculture vont suivre, avec le risque de voir des millions de leurs poissons d'élevages lâchés à la mer et contaminer toutes les espèces sauvages.

Et alors là, que dieu nous garde, car avec des poissons au césium 128, péchés dans le Pacifique dernièrement et les poissons dégénérés de l'Atlantique Nord , qu'allons nous pouvoir consommer ?

Le poissons péchés dans la mer et certifiés comestibles va devenir un luxe réservé  aux Capitalo-Libéraux Débridés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire