vendredi 4 janvier 2013

le juif haineux


«Il est vrai que je suis un «juif qui a la haine de soi», et même un «juif qui a la haine de soi et fier de l’être » .

En tant que cet position intellectuelle encore légale à l’Ouest.

Il est aussi vrai que je me confronte au «juif» en moi, mais en quoi cela fait-il de moi un antisémite ?

En m’opposant au juif en moi, je m’oppose seulement à une idéologie.

En résumé :
je rejette tous les symptômes que Dershowitz et que d'autres sionistes manifestent (dans toutes et chacune de leurs incessantes campagnes de hasbara judéo-centrées).

Par leur soif de :

«de suprématies par la la duplicité, la brutalité et ce désir de vengeance, mâtiné d’ignorance et d’arrogance. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire