mardi 8 mai 2012

Déclaration de revenus


 Méfiez-vous des pièges de nous laisse SARKOSY

Gel du barème, prime pour l’emploi non revalorisée, modification des règles pour les parents isolés… la déclaration de revenus 2012 réserve quelques chausse-trapes.

 

Plus que trois semaines pour renvoyer le formulaire bleu. Passé le 31 mai à minuit, il en coûtera 10% de plus. Mieux vaut éviter ce désagrément d’autant qu’avec le gel du barème doublé d’un alourdissement des prélèvements tous azimuts (CSG, coup de rabot des niches fiscales), la note va grimper pour tous! Même le mariage ne rapportera plus avec la fin des déclarations multiples.


Si tous les foyers vont être mis à contribution, les plus modestes (autour du smic) le seront particulièrement. Pour tous, voici les quatre points à scruter à la loupe… afin d’éviter les trop mauvaises surprises en fin d’année.
Vérifiez que vous ne passez pas dans la tranche supérieure

pour un couple avec deux enfants déclarant 51050 € de revenus, la hausse sera de 85 € (+ 3,60%). Pour un salarié célibataire déclarant 17357 €, elle atteindra 93 € (+ 12,57%).

Dispensés d’impôt… cela peut changer


prenez garde aux effets en cascade. C’est à partir du revenu imposable que sont calculées les taxes foncière et d’habitation tout comme les aides pour les transports publics, la restauration scolaire ou l’aide au logement. En devenant imposable, vous pouvez perdre aussi le bénéfice de certaines aides sociales et voir globalement votre imposition s’alourdir.


Parent isolé : la demi-part supplémentaire n’est plus automatique

pour le fisc, un parent est considéré comme isolé lorsqu’il vit seul dans un logement où ne vit pas un autre adulte qui ne soit pas à sa charge ou quand il vit dans un logement où ne réside pas un autre adulte qu’il peut épouser ou avec lequel il peut conclure un pacs. En clair, si vous avez hébergé votre père, mère, vos grands-parents (ascendants), frère, sœur, cousin (collatéral), pas de problème : vous conservez la demipart. Mais si c’était un(e) ami(e) ou un(e) concubin(e), non ! Sachez qu’il est interdit à un agent des impôts de supposer que la personne hébergée est forcément un(e) concubin(e). S’il pense que la personne installée chez vous partage une vie de couple avec vous, il doit vous questionner et vous demander de fournir une attestation sur l’honneur où vous déclarez qu’il s’agit d’un hébergement amical.
Bénéficiaires de la prime pour l’emploi ? Vous risquez de ne plus l’être

pour un couple avec deux enfants à charge, il ne faut pas dépasser 41478 € de revenus annuels pour la percevoir cette année. Si vous êtes une personne seule avec un enfant, le seuil à ne pas franchir est de 25231 €.

D'apres Aline Gérard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire