lundi 1 décembre 2014

QUE DIEU EST LEUR AME ! ,




LE CAS D'ÉCOLE

SUR L’ÉPIDÉMIE EBOLA DU MALI


Plus de 3000 personnes sont potentiellement contaminées et contaminantes



Tout commence ou tout dérape avec l’arrivée d’un imam dans la polyclinique Pasteur de Bamako, ou il meurt.



L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a retracé l’histoire : «M. Oussou Koita, âgé de 70 ans, est le grand imam de Kourémalé, côté guinéen. 
 
Il tombe malade vers le 17 octobre à Kourémalé. 
 
Le 18, il est conduit à la clinique privée Fidel Castro de Siguiri [Guinée, ndlr] par son fils Moussa Koita, sans diagnostique et protection aucune. 
 
Après cinq jours de traitement sans succès, il décide d’amener son père dans une nouvelle clinique de Kourémalé, mais cette fois-ci côté malien, après deux jours de traitement, rien, aucun succès, ni diagnostique et de protection . 
 
Moussa a ensuite conduit son père à la clinique Pasteur de Bamako à bord d’un véhicule personnel, avec comme passager la première femme de l’imam, sa deuxième femme et Lansiné Koita, 50 ans, son petit frère, tout ce monde là a touché le malade et est bien entendu potentiellement contaminé.

Ils arrivent à la clinique Pasteur le 26 octobre. L’imam est hospitalisé, des examens biologiques et radiologiques sont effectués SANS AUCUNE PROTECTION , le lendemain, il meurt. 
 
Très vite les autorités sanitaires maliennes apprennent que deux membres de sa famille sont déjà morts d’Ebola, mais toute la famille l’a caché. 
 
En raison de son statut, le corps de l’imam est lavé rituellement dans une mosquée de Bamako, 
 
une pratique à éviter rigoureusement en cas d’Ebola, les cadavres étant particulièrement contagieux.
Puis il est ramené dans sa localité de Kourémalé, frontalière entre les deux pays, pour les funérailles.
Ce sont plusieurs milliers de personnes qui assistent aux obsèques, le 28 octobre à Kourémalé, «certaines touchant le corps, augmentant les risques de contamination».


 QUE DIEU EST LEUR AME ! ,
surtout pour le personnel soignant des trois établissements sanitaires visités par cette famille d’obscurantiste,  patenté de sainte!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire