mercredi 28 août 2013

La mort Liberale ou la SECU


Voici ce qui nous pend au nez si nous écoutons nos économistes Capitalo-Libéraux Débridés qui en veulent à notre SECU ?




Plus d'un demi-million de personnes (1,2% de la population) est en attente d'être opéré en Espagne.

Mais la détérioration du système de santé public espagnol n'est plus une question de chiffres. C'est que la gravité des pathologies de ces 571 395 cas qui est une souffrance de chaque jour.

À 67 ans, Antonia Arajol, Cornellà de Llobregat (Barcelone), attend depuis Mars attend sa troisième greffe de cornée. «Il y a sept mois que je suis aveugle d'un œil». Bernardo synthés Pons (63), un patient avec Minorque sténose spinale, raconte ses peurs. «J'ai terriblement mal au dos. Si cela s'aggrave, je peux finir dans un fauteuil roulant ". Il vient de se joindre à la liste d'attente (il l'a fait le 23 Août), mais le le médecin lui a dit :« L'heure est grave. mais je n'ai aucune possibilité de vous opérer avant deux ans ».

Espérons qu 'aucun d'entre eux atteindra le statut de Luis Canabal Ramon Leon homme qui est mort en attente d'une opération d'une artère au bout de neuf mois sur la liste .
Le bureau du défenseur des droits a statué en faveur de sa famille, qui est toujours en attente de la réponse de la Region de Castilla y León . " Au moins nous savons qu'ils ont pris des mesures pour que l'affaire ne se répète pas», dit Laura, la sœur de Luis.

Dans cette situation de désespoir et d'angoisse, la ministre Mato, ni personne dans son département, ne peut expliquer ces données. Elle a déclaré hier dans un communiqué lors d'une cérémonie avec la reine, «les collectivités font des efforts considérables» pour réduire le problème des listes d'attente.

En France, nous prolongeons nos départs en retraite du fait de notre espérance de vie qui augmente.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire