mercredi 14 août 2013

Les ambiguïtés des électeurs de GAUCHE



sur la délinquance de nos enfants mineurs

Nos concitoyens quand il s'agit de la délinquance de nos plus jeunes ou des infractions de masse, celles qui nous touchent au plus près, du vol au cambriolage en passant par les agressions.

Notre opinion et les perceptions donnent un résultat sans équivoque, traduisant, à tout le moins, une frustration généralisée.

63 % des soit disant sympathisants de gauche estiment que la justice n'est pas assez sévère pour lutter contre la délinquance de nos moins de 18 ans.

Et ce concernant notre petite délinquance ils sont 55%.

On comprend mieux pourquoi le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a décidé de faire remonter ces réalités très électoralistes du terrain.

Quitte à s'opposer publiquement aux projets humanistes de gauche du Président, mais controversés que concocte sa collègue de la Justice aux ordres …

Cette ambiguïté pour la solder nécessite un budget que nous ne voulons pas payer et des lieux de détentions que nous ne voulons surtout pas chez nous !

68% de cette délinquance des mineurs est le fait de nos enfants bien de chez nous, vous voulez les stigmatiser à vie par un passage en cellule de 9m2 qu'on partage a trois ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire