jeudi 1 août 2013

La bonne santé de notre relance économique en dépend ?




QUID des experts comptables qui se sont imposés comme incontournables et omniprésents sans obligations légales.


Une simplification qui se veut avant tout une économique, mais qui ne va pas arranger la bonne gestion de nos entreprises qui manquent cruellement de gestionnaires compétents et réactifs.

Dans le cadre des mesures de simplification annoncée Le Premier Ministre. Jean-Marc Ayrault a présenté mercredi 17 juillet un train de mesures pour faciliter la vie des entreprises dont la fin de l'obligation de certifier leurs comptes pour 30 000 PME ayant le statut de sociétés par actions simplifiées (SAS), réalisant moins de 3,1 millions d'euros de chiffre d'affaires et employant entre 20 et 50 salariés.

L'obligation de certifier les comptes de toutes les entreprises et sociétés devrait plutôt être étendue.

Cela nous éviterait bien les déboires économiques et sociaux, que nous constatons tous les jours depuis 5 ans.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire