dimanche 22 février 2015

Interconnexion electrique France Espagne


 

Valls et Rajoy inaugurent la ligne électrique de tous les records en Catalogne

Une Catalogne qui veut son indépendance ?
Ou était le Président de cette région ?


Cet accord trans-national desservira-il la Catalogne ?
Le couloir de 8,5 km percé sous les Pyrénées s'est immédiatement éclairé en bleu sous les applaudissements. Le geste inaugural de Montesquieu-des-Albères (Pyrénées-Orientales) boucle un projet à gestation lente, controversé des deux côtés des Pyrénées et dont la contestation vive et passionnée des populations a finalement engendré une prouesse technique coûteuse (700 M€), financée par 225 M€ d'aides européennes et 350 M€ de prêt de la Banque européenne d'investissement.
«Nous devons investir dans ce secteur de l'énergie et ce serait une erreur de sous-estimer les enjeux importants.
Ainsi nous allons pouvoir exploiter les moyens de production de l'énergie les moins chers.
Et il y aura un impact sur la vie quotidienne de nos concitoyens» a expliqué Manuel Valls, euphorique qui s'est senti «encore plus connecté pour poursuivre la tâche qui est la mienne pour réformer le pays».
«C'est un projet d'une importance capitale à replacer dans la perspective du plan Junker avec le financement de projets productifs et stratégiques» a ajouté Mariano Rajoy, rappelant l'objectif fixé à 10 % de la capacité d'interconnexion entre les états européens.
«Même grâce à cette double ligne THT, nous sommes encore loin du compte entre France et Espagne avec seulement 6 % de capacité des échanges.
Cela signifie que d'autres projets sont dans les cartons, une THT dans les Pyrénées centrales et une ligne sous-marine entre Bilbao et Bordeaux» regrette Laurent Belmas, le président de l'association Non à La THT.
En coulisse, des cadres RTE ont confirmé l'étude du projet «Pays Basque» alors que défi de cette nouvelle ligne enfouie est aujourd'hui mondial pour le consortium franco-espagnol Inelfe (RTE + Red Elèctrica de Espana).

1 commentaire:

  1. La Catalogne indépendance remboursera-t-elle les financements de EU?

    RépondreSupprimer