lundi 29 juillet 2013

Lettre ouverte a M M VALLS


LA CONTESTATION SYSTÉMATIQUE

 

le Ministre de l'Intérieur M Manuel VALLS déplore que «la voix des parents, de l'enseignant, du juge, du policier, de l'élu soit systématiquement trop souvent contestée».




la sécurité n’est ni de droite, ni de gauche. C’est une valeur de la République».


La sécurité/liberté des uns commençant là ou s'achève celles des autres , ça fait un peu grand comme valeur de la République.


Nous vivons une crise de l’autorité. 
 
Des parents, des enseignants, des juges, des policiers, des élus ne montrent pas le bon exemple en contestant à tout bout de champ.

Monsieur l'ancien député maire d’Evry, il faut restaurer l’autorité et les relations entre les forces de l’ordre en respectant scrupuleusement les valeurs de notre république et de la population .

Les relations de confiance sont le fruit d'un respect mutuel républicain qui s'est délité depuis plusieurs années par une politique de sécurité affichée, mais impossible à tenir par manque de moyen humain et financier .

A propos de Trappes «ceux qui continuent à porter le voile intégral dans l’espace public bafouent les institutions et doivent être sanctionnés par notre police avec tact et discrétion.

La France et la république doivent être plus fortes. 
 
Les oppositions permanentes et récurrentes entretenues par nos élus entre les Français, après les amalgames et l'affrontement entre la police et justice.
(Un texte, adopté hier, annule des dispositions votées sous Sarkozy en 2011 qui durcissaient le régime d’internement sans consentement.)

Aujourd’hui il y a trop d’espace pour ceux qui les contestent, Monsieur le Ministre. 
 
La conduite de nos élus et leur exercice du pouvoir a cristallisé les tensions et les contestations.



Voici des motifs de contestations récurrentes :


Il manque 5000 fonctionnaires pour que notre justice soit digne de son nom.
( encore des fonctionnaires ! )

Il manque 1000 lieux de privations de libertés, dignes, respectables et rédempteurs.
( surtout pas dans ma commune ! )



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire