mardi 3 octobre 2017

Réponse d'un roi aux apprentis sorciers de catalogne





Le Roi d'ESPAGNE


a déclaré que l’État devait 


d'assurer l'ordre 


constitutionnelle


face aux dirigeants catalans qui  

«prétendent déclarer illégalement 

l'indépendance».

Dans une charge cinglante, Felipe 

VI a accusé les dirigeants catalans 

de s'être placés «en marge du droit 

et de la démocratie» en organisant 

le référendum de dimanche.


Avec leur conduite irresponsable,

 ils peuvent même mettre en 

danger la  stabilité de la Catalogne 

et de toute l'Espagne
 
a estimé le souverain.


Tandis que 700 000 personnes manifestent à 

Barcelone contre les violences policières lors 

d'un référendum interdit !!!

Dans une interview à la BBC diffusée 

mercredi, le Président de la Catalogne a lui 

assuré qu'il s'apprêtait à déclarer 

l'indépendance probablement «à la fin de la 

semaine» «après le décompte des résultats 

officiels».

Le Parlement européen devait aujourd'hui débattre en urgence de cette crise mercredi.

1 commentaire:

  1. Ce référendum avait été déclaré illégal, la justice l'avait interdit, ils sont passés outre, qu'ils assument !
    Et puis des coups de matraque et des gaz lacrimogènes, des gens qui se font traîner dans la rue par des flics, ça arrive presque à chaque manif en France, est-ce qu'on prend le monde à témoin pour autant??? 

    Quand on ne veut pas se faire taper dessus, c'est simple : on reste chez soi, on obéit à l’État de droit de son pays et on évite d'aller faire de la provocation face aux flics ! Ils n'ont aucune excuses pour moi, c'est bien fait ! 

    RépondreSupprimer