dimanche 22 octobre 2017

Aucune déception majeur




Si on refaisait la 

présidentielle?

Comme en en 2012, l’Ifop 

a interrogé un échantillon 

de Français pour leur 

demander, six mois après 

l’élection, quel serait leur 

choix.

si le scrutin se tenait cette semaine,
Emmanuel MACRON
serait mieux élu qu’au printemps.

Avec la même offre politique qu’au premier tour, explique Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop, nous obtenons des rapports de force politiques complémentaire a des indices de popularité classiques".

Marine Le Pen reste quasiment à son niveau du premier tour

Arrivé en tête le 23 avril avec 24 % des suffrages exprimés, il enregistre une hausse de 4 points et creuse l’écart avec Marine Le Pen (21,5 %).
La dirigeante du FN restant quasiment à son niveau du premier tour (21,3 %), le chef de l’État est le seul des principaux candidats à progresser.
Certes, l’amélioration de son score ne vaut pas approbation de son action ; mais elle acte que ses débuts ne suscitent aucune déception majeur parmi les électeurs (six mois après l’élection de 2012, François Hollande était, lui, devancé par Nicolas Sarkozy…).
D'apres un sondage payé par le JDD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire