mercredi 25 mai 2016

Les insoumis de Melanchon




    Mélenchon

    lance son camp de base
     
    pour 2017



D’abord, les chiffres.
Depuis l’annonce de sa candidature, le 
10 février, «105 000 personnes ont déjà appuyé 
ma candidature, 1 020 groupes d’appuis ont été 
créés et 2186 contributions citoyennes ont été 
publiées sur la plateforme», annonce 
Mélenchon fièrement.

Et il prévient : «Le 5 juin, le défilé de la France 
insoumise à Paris sera la fin de la première 
phase.» En octobre, une «convention nationale 
des insoumis» aura lieu pour clore «le cycle des 
auditions et des contributions».
Puis, ce sera la seconde phase de la campagne : 

convaincre la masse 
qui doit lui ouvrir la voie de 
l’Elysée.



Jacques Généreux et Charlotte Girard prennent le relais. Ils expliquent le rôle des insoumis. 
Pour Généreux, l’universitaire, Jean-Luc Mélenchon n’est pas seul.
Il parle des «scientifiques, professeurs, intellectuels, syndicats» qui turbinent à l’ombre.
Le député européen reprend la main pour citer les sept axes de son programme: la VIe République, le partage des richesses, la planification écologique, la sortie des traités européens, le progrès humain, les nouvelles frontières et une France indépendante et altermondialiste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire