jeudi 19 mai 2016

Les gros salaires qui choc





La baisse de la rémunération des

PDG

du CAC40



N’entraîne pas la baisse des autres cadres 
dirigeants.
(le staff de direction*).
 
Regardez dans les entreprises publiques 
soumises à la règle des 450 000 euros annuels : 
il y a chez chacune d’elle en moyenne 
50 personnes qui gagnent plus que le patron.
C'est dingo et pas tenable sur le long terme.


Ce principe ne s’appliquerait qu’aux entreprises cotées.
Donc, un gérant de cabinet d’architecte qui gagne plus de 2 millions d’euros et qui fait travailler une bande de stagiaires mal rémunérés ne serait pas concerné ;
un cadre dirigeant d’une entreprise non cotée et qui gagne 10 millions d’euros passerait sous le radar ;
un artiste qui gagne 20 millions par an et qui utilise tout au long de l’année sans vergogne les services d’intermittents ne serait pas concerné ;
un écrivain à succès qui empoche 1,8 million de droits d’auteur et qui ne fait travailler personne ne serait pas concerné  … Etc !

* Combien gagnait M TAVARES chez Renault

1 commentaire:

  1. «En revanche je ne vois pas pourquoi la loi devrait décider de limiter le revenu des dirigeants.
    C’est au propriétaire de décider.
    Avec un plafond de 100 Smic, on risque de provoquer la fuite vers l’étranger des patrons les plus talentueux.
    Qu’un patron gagne plus de cent fois le Smic, cela ne me choque pas s’il est démontré que ce patron rapporte plus encore à son entreprise et garantit l’emploi de ses salariés.
    «Ce qui m’a choqué dans l'AG Renault .
    C’est que le rejet de cette rémunération (7,2 millions d’euros) par l’assemblée générale soit est été ignoré par le Conseil d’Administration.»

    RépondreSupprimer