dimanche 22 décembre 2013

La tyrannie de la transparence



Tout citoyen devient un terroriste

qui s’ignore



En voulant transcrire le texte de loi qui régit les écoutes administratives en cas de soupçon de terrorisme, le texte de l’article 20 (ex-article 13) de la loi de programmation militaire est en effet allé beaucoup plus loin en y introduisant toutes les "infractions mentionnées à l’article 695-23 du code de procédure pénale", c’est-à-dire pratiquement tous les crimes et délits.



Autrement dit, tous les crimes et délits seront désormais traités comme les actes de terrorisme.
Concrètement, il deviendra possible, à partir de janvier 2015, si la loi n’est pas modifiée, de pénétrer dans votre ordinateur sans contrôle d’un juge si vous êtes soupçonné d’avoir téléchargé un fichier musical ou un film ou soupçonné de "fraude" ou de "piratage".
Juste par la volonté d’une "autorité administrative", c’est-à-dire d’un être humain anonyme, investi d’une autorité.
Jacques Attali

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire