lundi 6 octobre 2014

triste constat!!!


De la Manif Pour Tous

Ceux qui défilaient dimanche

ne manifestaient pas pour protéger nos enfants

Mais pour défendre une vision équivoque et réduite à leur représentation pseudo traditionnelle de la famille.

Les discours qui seront prononcés seront les mêmes que ceux qui, depuis des mois, nient la réalité de la diversité des nouveaux modèles familiaux.



Les slogans qui seront criés sont de ceux qui empêchent la juste et nécessaire reconnaissance de toutes les familles.
Les mots que nous entendrons continueront de légitimer une diversité dont les jeunes sont les premières victimes.
La loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe protège aujourd’hui les familles homoparentales.
Elle donne aux enfants le droit d’être protégés par leurs parents.
Ceux qui les éduquent, ceux qui prennent soin d’eux chaque jour, ceux qui font leurs devoirs avec eux le soir, jouent avec eux le week-end.
Des parents, gays ou lesbiens, ordinaires et loin des clichés véhiculés par toutes celles et ceux qui s’opposent à l’égalité des droits et à la protection réelle des enfants.
Il y a quelques jours, un avis de la Cour de cassation a ainsi confirmé qu’aucun obstacle ne saurait être opposé à l’épouse d’une mère qui souhaite adopter son enfant.
Le même esprit a conduit à la publication de la circulaire Taubira qui permet simplement, et seulement, d’uniformiser le droit français sur l’obtention des certificats de nationalité par des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger.
Il s’agit là aussi, non de légaliser une pratique qui demeure illégale en France, mais tout simplement de protéger ces enfants.
Vous manifesterez au nom de la lutte contre une pseudo rupture de filiation qui est utopique et invérifiable, combien d'enfants après nos guerres meurtrières étaient bien les fils ou filles des parents nourriciers et éducateurs ?
Ou d'une pseudo «théorie du genre», remettant en cause les combats menés par l’école pour lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes, contre le sexisme et l’homophobie.
Que dire aux enfants de parents conçus selon vos régles, et dont les parents se sont liés avec une personne du même sexe dans une relation ultérieure ?
La reconnaissance de toutes les formes de parentalité est aujourd’hui nécessaire, surtout que notre histoire mouvementée et barbare dont nous sommes les héritiers, démontre que l’absence de reconnaissance juridique de la parentalité non biologique a entretenu l’insécurité psychologique et juridique de milliers d'enfants dans de nombreuses speudo-familles d'accueil.
Qui peut parler de défense des droits de l’enfant quand les droits des beaux-parents, des co-parents ou des parents sociaux sont niés ?
Il est aujourd’hui nécessaire de reconnaître toute leur place à tous les parents qui éduquent et prennent soin chaque jour d'enfants dont ils ont la responsabilité plénière.
Seule une loi sur la famille ambitieuse, juste et égalitaire permettra une réelle protection de tous les enfants.
Il faut se battre pour l’égalité des droits de tous nos enfants.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire