vendredi 14 septembre 2012

L'indemnité de frais de mandat des Élus

-->

     fait encore débat


    La «transparence» sur l'indemnité pour frais de mandat (IRFM) accordée aux députés pour payer les frais liés à l'exercice de leur fonction ne devrait suscité aucun débats.
    Les députés devraient avoir l'obligation de présenter des justificatifs prouvant les dépenses effectives. Comme c'est le cas partout dans le monde des affaires.
    En cette période ou l'on demande aux Français de se serrer la ceinture, les députés doivent faire la preuve de leur probité et montrer l'exemple ...
    Le député centriste Charles de Courson. réclamait en vain «la fiscalisation de cette indemnité». 

        Infaisable d'anticiper les dépenses ????




    Pour Sandrine Mazetier (PS), l'idée d'un contrôle précis est «concrètement impossible», mais l'élue «comprend cette demande». «C'est infaisable d'anticiper les dépenses et rien ne serait vérifiable», dit-elle. L'élue socialiste de Paris s'insurge également contre le coût engendré par le traitement des factures. «Je ne vois pas pourquoi je devrais justifier qui je vois et dans quel lieu», insiste Razzi Hammadi (PS). «Je suis pour la transparence mais en même temps je veux être efficace et indépendant», complète-t-il. Denis Baupin (EELV), «très à l'aise sur le sujet», juge qu'il faut «un peu de confidentialité car dans le cas contraire c'est dangereux pour la démocratie». L'élu écologiste promet tout de même rendre public le détail de ses dépenses.

    On ne vous demande pas d'anticiper vos dépenses seulement de les justifier a posteriori!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire