jeudi 30 juin 2016

Explication de texte du programme de la droite





Le chef de l'État raille
 
«l'inconséquence» et la «brutalité»

des programmes

des candidats de la primaire à 

droite.



«L'originalité n'est pas leur marque de 
fabrique», constate le chef de l'État, pour qui il 
n'y a «aucune» distinction entre les projets.
«La différence» se fait «essentiellement sur 
l'Europe et sur l'identité nationale.

Mais pour le reste, c'est, si je puis dire, un 
fonds commun de mauvais placement».
«À croire que [ces projets] ne sont que la 
reproduction en plus brutal de programmes déjà
 présentés à l'occasion de scrutins 
parfois lointains.

Mais ils me paraissent surtout inadaptés à la 
situation de notre pays et éminemment 
dangereux pour notre modèle social», lâche le 
président de la République, qui pointe 
«beaucoup d'inconséquence et peu de justice».

Avant de cibler quelques propositions émises 
par tous les candidats à droite, comme 
la remise en cause des 35 heures ou
 la modification de l'âge de départ à la retraite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire