mardi 14 juin 2016

Chômage des chiffres de INSEE


Les cinq chiffres qui dressent le portrait du marché du

Travail 2016 en France




71,5 % 
 
C'est le taux d'activité en 2015, c'est-à-dire les personnes de 15 à 64 ans qui travaillent, recherchent un emploi ou sont disponibles pour en occuper un.
C'est 1,8 point de plus qu'il y a dix ans. «Cette hausse est avant tout portée par les seniors», explique l'Insee.
Sous l'effet des réformes successives qui ont reculé l'âge de départ en retraite, le nombre d'actifs de plus de 50 ans a bondi de 7,6 points pour passer à 64,2%.
Le marché du travail se féminise également.
Le taux d'activité des femmes a progressé de 3,2 points depuis 2005, pour s'établir à 67,6% en 2015.
Celui des hommes stagne mais reste néanmoins supérieur, à 75,5%.


Plus de 1,5 million

C'est le nombre de Français qui souhaitent travailler plus.
Quelque 1,7 millions de personnes (6,6% des actifs occupés) sont en situation de sous-emploi, c'est-à-dire qu'elles sont à temps partiel, souhaiteraient travailler davantage et sont disponibles pour cela.
Les chômeurs souhaiteraient, eux, travailler.
Moins facilement identifiables, les personnes faisant partie du «halo du chômage», ne satisfaisant pas les critères pour être comptabilisées comme au chômage mais souhaitant également travailler.
L'Insee estime que 1,4 millions d'inactifs sont dans cette situation, soit 3,5% de la population.




24%

C'est le taux des actifs 15-24 ans qui sont au chômage.
Les jeunes sont surreprésentés parmi les chômeurs.
Mais les seniors ne sont pas épargnés.
Ce sont eux qui restent le plus longtemps sans emploi: 2,5% des plus de 50 ans sont au chômage depuis au moins deux ans.
Au global, l'année dernière, 2,9 millions de Français étaient au chômage, soit 10% de la population active; un chiffre quasi identique par rapport à 2014 (9,9%).
Premiers touchés: les hommes, «durement affectés» par les hausses successives du chômage après la crise de 2008, dont le taux de chômage a grimpé de 2 points depuis 2011, quatre fois plus que celui des femmes.


5% 
 
C'est le pourcentage de salariés en CDI âgés de moins de 25 ans.
Les jeunes signent de moins en moins de contrats à durée indéterminée.
Le salariat reste la forme d'activité la plus répandue (près de 9 actifs sur 10) et le CDI, le contrat le plus commun (86% des salariés).
Mais ce dernier est en perte de vitesse, accusant un repli de 1,5 points en dix ans.






2,7%
 
C'est la proportion d'agriculteurs dans la population active.
Sans surprise, les plus de 50 ans travaillent plus souvent dans ce secteur que les plus jeunes, davantage attirés par le commerce ou la restauration.
Le secteur tertiaire est toujours le pourvoyeur d'emplois le plus important:
plus de trois travailleurs sur quatre en font partie.
L'industrie arrive deuxième avec 13,9%.





texte de G RUSSELL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire