dimanche 16 août 2015

TIANJIN, LA CATASTROPHE DES CATASTROPHES INDUSTRIELLES





La catastrophe de trop pour la


Chine


et

 
son régime


Explosion de TIANJIN troisième port du monde

est ravagé pour plusieurs années, 1 milliard de

marchandises est détruit et c'est 6 % des

 capacités de transport en container du globe

 qui vont être immobilisées pour réparation, 

pour plus d'un an.


Le milliard de marchandises n'arrivera jamais à bon port. 
Des milliers de clients ne seront jamais livrés et des entreprises chinoises vont manquer de pièces pour leurs usines de montage.

Cela va impacter le CA de nombreuses entreprises et de commerce dans le monde.

Le drame est avant tout Humain.

Il va être financier et il vient au plus mauvais moment après deux dévaluation du Yuan.
Le PIB chinois va chuter de 2 points sur l’exercice 2015/2016 à minima.

Ou et comment la Chine va t-elle dépolluer et évacuer les ruines du port de TIANJIN ?

La pollution :

Le port et ses environs ont été contaminés par des substances chimiques inconnues qui sont le résultat de combinaisons de milliers de produits chimiques entr'eux, qui ont inventé des substances inconnues.
Les hommes, les femmes, la flor et la faune en donneront les premiers signes, ils seront les premiers touchés.

Lundi, à l’ouverture des marchés, l’ampleur de la catastrophe financière va affoler les bourses du monde entier.

Mais les capacités de production du reste du monde saisiront-elles l'occasion pour relever le défi: Elles donnaient des signes de grande faiblesse et de mauvaise augure… La France devrait saisir sa chance !!!

Les velléités d’expansion et de projection de la Chine vers l'extérieur vont donc être revues à la baisse par le régime, qui ne va pas pouvoir camoufler trop longtemps les causes et les responsabilités qui ont rendu possible cette catastrophe (un acte terroriste n'était pas à exclure, mais il aurait été déjà revendiqué)

Cette catastrophe aura des répercutions planétaires aux dimensions inconnues.

1 commentaire:

  1. L'"usine du monde" qu'est la Chine serait-elle malade de ses infrastructures industrielles, essentiellement concentrées à proximité de mégapoles que sont Pékin, Shanghai ou encore Chongqing? Dans une déclaration écrite publiée dans les médias d'État samedi, le président, Xi Jinping, a reconnu que l'explosion de Tianjin et d'autres récents accidents industriels avaient "mis au jour de sérieuses défaillances dans le domaine de la sécurité au travail" et que la Chine devait en tirer de "profondes leçons".

    RépondreSupprimer