vendredi 28 août 2015

Le retour de demandes religieuses ou puritaines ?



Des violences récurrentes du a des demandes religieuses à l'hôpital, c'est encore une invention Des REPUBLICAINS .

C'est la porte-parole du parti, Lydia Guirous, qui le révèle une inflation de tensions liées à des problématiques religieuses.

 

Le rapport sur lequel elle s'appuie ne dit rien de tel.


Fraîchement nommée porte-parole de LR par Nicolas Sarkozy, Lydia Guirous (autrefois chargée des questions de laïcité à l’UMP) attaque fort sa rentrée d’intox avec son thème de prédilection : la supposée montée des revendications «communautaristes» dans les établissements de service public.

Après le port du voile à l’université, ou celui de la jupe longue au lycée, elle s’inquiète maintenant d’une augmentation des violences «pour motifs religieux» dans les hôpitaux publics.
Le 21 août, elle utilise un fait divers, l’agression d’un aide soignant au CHU de Bordeaux le 9 août, pour dénoncer dans un tweet puis un communiqué une inflation des cas de violences pour motif religieux à l’hôpital public.

retours des 172 établissements ayant répondu à un questionnaire, le sondage révèle bien qu’un tiers des structures ayant répondu affirment avoir rencontré, un jour, un problème lié à une question de laïcité - posé par des usagers ou par des soignants. 
 Mais «ces remontées concernent un nombre limité de situations qui ont été accessibles au dialogue et traitées sans difficulté notable», soulignent les auteurs du rapport, publié en juin.
Surtout, il n’est fait mention d’aucune augmentation de ce type de conflits, contrairement à ce que suggère Lydia Guirous dans son communiqué.
«On ne tient aucun décompte de ce type de violences [liées à un problème religieux] et ce sondage ne fait pas état d’une situation particulièrement critique, explique la FHF.
On s’attendait à ce qu’il y ait quelque chose, mais non. C’est regretable d’être instrumentalisé ainsi.»



1 commentaire:

  1. C'est vrai que beaucoup de femmes voudraient pouvoir aller à la piscine sans avoir à subir les outrages verbaux et physiques de la part de bonshommes en rut permanent!!!

    RépondreSupprimer