dimanche 23 novembre 2014

AUSTERITEE


 

Les chiffres RÉVÉLATEURS de l'austérité Espagnole

Plus d'un tiers des salariés espagnols vivent avec moins de 650 euros par mois

59% des salariés étrangers en Espagne ont touché le revenu minimum en 2013

Quand l'austérité se traduit dans les statistiques...
En 2013, selon l'Agence nationale des impôts ibérique, 34% des 16,68 millions de salariés espagnols ont touché l'équivalent du salaire minimum, soit 645 euros mensuel 7800 euros par an.
Ce ne sont même pas les plus mal lotis !
En effet, 3,6 millions de salariés ont touché un salaire mensuel dépassant pas les 322,5 euros.


Parmi les employés touchant le revenu minimum, les femmes (2,92 millions) sont plus nombreuses que les hommes (2,84 millions), selon l'agence fiscale espagnole. En outre, 75% des jeunes âgés de 18 à 25 ans touchent ce salaire ou moins. La proportion est de 59% parmi les salariés étrangers en général.
La proportion de salariés vivant du salaire minimum a augmenté avec la crise économique, puisqu'en 2007, elle était de 30%.






Le taux de chômage s'élevait à 25,73% en 2013. Le gouvernement de Mariano Rajoy espère l'abaisser à 24,2% d'ici à la fin de l'année.
Dans ce contexte, la presse espagnole rappelle régulièrement le départ de  trentenaires bardés de diplômes, mais ne gagnant pas plus de 1.000 euros par mois, partis chercher fortune dans d'autres pays européens, comme la France et l'Allemagne, ou en Amérique latine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire