lundi 27 août 2012

Ce racisme qui nous mine



Dans un lycée agricole du sud de la France la candidature de M. Le Pen à la présidentielle exacerbe le racisme au sein de l'établissement http://www.rue89.com/2012/02/2... L'article est là pour nous alerter, nous réveiller, nous faire réagir.

Ce qui se passe dans ce lycée est vraiment très grave. Même si nous savons que toute le jeunesse de notre pays n'est pas raciste, que cela se passe dans le sud de la France où l'implantation et l'influence Pieds Noires et du Front National est forte, nous savons que le racisme se propage partout ici et en Europe.

Nous ne devons pas nous exempter de tous reproches a Gauche nous avons laisser un militant et puis deux tenir des propos franchement racistes sans réagir, combien sommes nous « a nous dire de GAUCHE », et a leurs ressembler ?

Le racisme est un cancer dont les métastases se répandent dans ce corps malade qu'est notre société, il l'infecte et la détruit en sourdine, et nous en prenons conscience quand le mal est déjà fait, quand nous le voyons. Il s'insinue comme un ver dans le fruit et nous connaissons parfaitement bien :

Ce sont quarante ans de discours racistes et xénophobes d'un parti totalement banalisé avec notre accord , c'est Sarkosy qui, depuis 2002 comme ministre de l'intérieur et depuis cinq ans comme Président de la République, reprend les idées de l'extrême droite, c'est le fameux débat sur l'identité nationale, c'est la chasse aux "étrangers", aux black, aux Roms, aux jitous, aux melons accusés d'être voleurs et fraudeurs, c'est un ministre qui se lâche et est condamné pour incitations à la haine raciale, un autre affirmant qu'il y a des civilisations plus dignes et plus grandes que d'autres, c'est tout ce qui contribue à libérer, à banaliser, à multiplier et à justifier des paroles, des attitudes, des actes à caractères racistes.

c'est aussi, pour certains politiciens, garder le pouvoir ou le conquérir en classant l'ÊTRE HUMAIN selon des critères de sexe, de nationalité, de races multiples, voire de religion, et de les désigner responsables de tous les maux de la société, ces politiciens espérant ainsi faire oublier leur bilan, leurs échecs et leur incapacité à résoudre les vrais problèmes qui frappent notre pays et nos concitoyens.

Utiliser le racisme est aussi une volonté politique d'ébranler les piliers de notre République, de notre Démocratie et de notre Education Nationale : C'est à l'école de la République que les enfants, dès la maternelle, apprennent à vivre ensemble, que la couleur de peau, l'origine ethnique, sociale sont bannies; c'est aussi à l'école de la République que se développe les valeurs de Justice, d'Egalité, de Fraternité. Parce que il ne suffit pas de crier notre indignation, notre condamnation, notre inquiétude pour l'avenir de nos enfants et petits enfants, il est temps de faire reculer le racisme, il est temps de refuser cette société du rejet de l'autre et des inégalité, il est encore plus temps de renvoyer ces politiciens artisans des peurs et des haines.

Il est temps de changer la politique de notre pays, de décider comme grande cause nationale prioritaire de la Nation l'avenir de la jeunesse, son éducation et sa formation, cette jeunesse belle, ô combien, et métissée à l'envie qui n'est pas un problème mais l'avenir de la France et depuis longtemps!

Et nous devrons apprendre sans cesse à ceux qui l'ignorent et rappeler à ceux qui l'oublient que c'est par l'exaltation du racisme, de la xénophobie et du nationalisme que le nazisme est arrivé au pouvoir en Allemagne en 1933 et les Balkans en 1992 avec les conséquences que nous ne pouvons plus ignorer . Serons nous les suivants dans cette triste liste macabre !!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire