mardi 12 janvier 2016

Dépenses publiques


 

 

les Sages tancent l'exécutif



Le premier président de la Cour des comptes 

Didier Migaud a appelé aujourd'hui à maîtriser 

les dépenses publiques, malgré les mesures 

annoncées après les attentats du 13 novembre, 

afin de "préserver" la capacité de la France à "

faire des choix souverains".


"Les circonstances exceptionnelles que nous vivons ont 

révélé plus fortement encore qu'auparavant la nécessité 

pour notre pays de préserver sa capacité à anticiper les 

menaces et y faire face", a déclaré Didier Migaud, à 

l'occasion de l'audience solennelle de rentrée de la Cour des 
comptes.


 Or, "la capacité de la France à procéder à des choix souverains de politique publique (...) reste entravée par la situation des finances publiques", a ajouté l'ancien député socialiste, en présence de la ministre de la Justice Christiane Taubira et du secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert.

"Les pouvoirs publics doivent attacher beaucoup plus d'importance aux résultats de l'action publique.

Ils doivent s'assurer de l'efficacité et de l'efficience des moyens mobilisés, avant même de penser à allouer des crédits supplémentaires", a estimé Didier Migaud. 

"Si l'on estime nécessaire d' augmenter les effectifs des forces de sécurité
 Il ne faut pas se dispenser de chercher à améliorer leur organisation et leur fonctionnement", a-t-il ajouté, en assurant qu'il y a des "marges d'amélioration" existants, "à crédits constants".

Mais Mr MIGAUD tous les salaires font le CA des commercants et des entreprises et qui embauches a leurs tour… c'est une chaine !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire