mardi 29 septembre 2015

CATALOGNE SUITE AUX ELECTIONS



La liste indépendantiste a remporté les élections régionales en Catalogne avec 62 députés, 39,6 % des voix et une participation record 

(77 %).

Elle obtient la majorité absolue en nombre de sièges, mais pas en suffrage.

Irrésistible marche vers l’indépendance avant les élections législatives de décembre ou limite d’une stratégie politique ?

  • « La majorité ne soutient pas l’indépendance »
« Mas et Junqueras ont perdu leur plébiscite.
La réalité est que la majorité des Catalans ont voté pour des partis politiques qui ne soutiennent pas l’indépendance.
Mais Mas et Junqueras demeurent installés dans leur réalisme magique.
Avec moins de 48 % des votes, ils ont fait les mêmes déclarations que s’ils avaient obtenu 60 % des votes : ils proclament qu’il existe un mandat démocratique pour declancher un processus unilatéral d’indépendance sans respecterla Constitution espagnole.

L’indépendantisme continue à
nier tout fait qui ne rentre pas dans leur récit de libération nationale.
Mais la réalité est que les indépendantistes ont vu leur majorité de 74 parlementaires réduite à 72 et la coalition des partis de Mas et Junqueras a perdu 9 députés par rapport à ceux qu’ils avaient obtenus séparément lors des élections de 2010.
Ils ne peuvent pas former former un gouvernement et dépendent nécessairement de la CUP, force anticapitaliste qui souhaite la sortie de l’UE et de l’OTAN.
L’indépendantisme sera encore plus isolé internationalement.
La société catalane est profondément divisée en deux mais la majorité ne soutient pas l’indépendance.
Le nouveau gouvernement catalan devrait le reconnaitre, mettre la priorité sur la réconciliation et initier un dialogue constitutionnel.
Mais je nourris peu d’espoirs que cela arrive ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire