mercredi 26 mars 2014

La fin du Miracle Espagnol... c'était un mirage très amer.


MADRID

Ils étaient 2 millions pour cette 

« MARCHE POUR LA DIGNITÉ »


Dimanche, les enfants gâtés de l'UE, les français ont exprimé une illégitime insatisfaction contre le gouvernement en place .

Samedi, les Espagnols ont légitimement défilé par centaines de milliers à Madrid contre les politiques d’austérité menées dans leur pays et contre leurs conséquences monstrueuses sur leur quotidien.

La colère légitime du pays réel.

Il y a aujourd’hui deux « Espagne », la Capitalo-Libérale Folle sauvée de la banqueroute et celle du peuple qui trinque, payé moins de 700€ pour le plus souvent plus de 40h hebdo : d’où l'embellie de la croissance par ce dumping social... Ce qui réduit drastiquement le déficit budgétaire espagnol, au point de pouvoir emprunter à 3,3% à 10 ans.

Ils étaient 2 millions pour cette « MARCHE POUR LA DIGNITÉ »

L’espoir est bien ténu de voir la même chose ici. L'exemple venu des Pyrénées n'est qu'une illusion ... On ne marche en France que pour les couples de papas et mamans exemplaires...
Cette révolte pacifique n'est elle pas encourageante ? Car les français ne vivent pas encore le drame espagnol, mais cela nous pend au nez !
En effet, l’Espagne a longtemps été un faux pays béni de la construction européenne, les capitalo- libéraux fous l'ont menée dans un gouffre... Et le font payer au peuple.
Et aujourd’hui, une grande partie de la population refuse cette politique économique folle et inhumaine où l’on trouve toujours des milliards pour financer les banques et où la population est mise « à l’eau et au pain sec  ».

D'après un texte de Laurent Pinsolle

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire