samedi 15 juin 2013

100.000 enfants sont en danger

-->

600 à 700 décès d'enfants sont la conséquence des mauvais traitements de leurs filiations directes.

En France, deux enfants meurent chaque jour sous les coups de leurs FILIATIONS directes.

1 million d'enfants ne voit jamais ses grands-parents?

2 millions d'enfants sont privés de PÈRE?



En France, 100.000 enfants sont en danger. Parmi eux, 20.000 sont à proprement parlé «maltraités». 
 
Cette maltraitance, qui ne conduit pas toujours à un décès.

Elle prend bien d'autres formes, elle est physique, sexuelle ou encore psychologique.

Il y a aussi ce que nous appelons les négligences lourdes, lorsque l'enfant malade ou blessé ne reçoit pas les soins appropriés. 
 
Le cas le plus difficile à reconnaître est la maltraitance psychologique. Contrairement aux autres, elle ne laisse aucune trace», le problème, c'est qu'un enfant maltraité considère le plus souvent que c'est normal, sans compter que dans 90% cas, celle-ci a lieu dans le cadre familial ou l'enfant a le plus grand mal à dénoncer son « PAPA ou sa MAMAN ». 
 
1 millions d'enfants est privé de ses grands parents ? Pourquoi ? Voilà une alerte précieuse, pour les services de la Protection à l'Enfance ?

Le juge des enfants prive 2 millions d'enfants de voir leur PÈRE?

Toutes ces données doivent être utilisées SANS PRÉCAUTION , le sujet est TROP GRAVE et ne doit plus être TABOU et elles ne doivent plus être difficiles à SIGNALER . 
 
Malgré que cela se passe dans un milieu fermé et où la personne maltraitante a un grand pouvoir sur l'enfant, qu'elle menace !
 
Les enseignants n'ont plus à avoir peur de représailles de quiconque s'ils soupçonnent une maltraitance et la signale. C'est fini le «je ne vois rien, je ne dis rien, je n'entends rien» !
C'est de la « non assistance à enfant en danger ».

La maltraitance a enfant devrait être décrétée grande cause nationale permanente. 
 
Les procédures de signalement avant tout MESQUINES, trop lourdes et trop longues par manque de moyens et de COURAGE POLITIQUE .

Nous devons TOUS faire un signalement au moindre doute auprès des autorités compétentes qui enquêteront». 
 
Il faut faire de la prévention non traumatisante auprès des enfants, pour qu'ils soient conscients que certains actes qu'ils subissent sont INTERDITS. 
 
Et surtout ne jamais dire à l'enfant que ses parents vont être PUNIS.
Ces barbares s'en servent pour faire taire les enfants «tu veux que papa finisse en prison ?»...


D'aprés un texte de Alexandre Bassette
 
 
Cinq enfants, âgés de 3 à 8 ans, sont tombés dans un étang situé derrière l'hébergement social où ils étaient placés.
Deux des cinq enfants tombés dans un étang de Saint-Ouen-l'Aumône (Val d'Oise), près de l'hôtel social où ils résidaient, sont décédés. Le pronostic vital de deux autres bambins est toujours engagé . Une cinquième fillette est hors de danger.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire