vendredi 22 juin 2012

Les vraies motifs de la crise espagnol


La Corruption des promoteurs et électoralisme des politiques des régions autonomes ont profités de la spéculation rendue possible par l'afflux de crédit à bon marché distribués par les banques.

L'économie du pays est en faillite par l’inconscience du patronat Espagnol.

Aujourd'hui on accuse l’État, qui a en faite qu'hérité de toutes leurs créances douteuses.

Gilles Bertin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire